La Revue des Ressources
Accueil du site > Dossiers > Autres espaces

Autres espaces

Dernier ajout : 26 mars.

"Espace, espace non stratifié, espace..." Ces derniers mots d´un poème d´Henri Michaux me hantent depuis assez longtemps, et n´évoquent pas pour moi la découverte du seul monde intérieur. Ou plutôt, ils corrèlent le monde intérieur à un ensemble plus vaste, physique, au sein duquel la géographie et la géologie ont une large place.

Il me semble aussi que ces mots, qui sonnent comme un appel, évoquent également un mouvement général, creusant la culture occidentale en profondeur. Si l´on regarde le parcours de quelques grands auteurs depuis environ deux siècles, qu´ils soient poètes, romanciers ou philosophes, on se rend compte que tous ont tendu vers un espace plus vaste, plus ouvert. Ici je pense à Novalis, parti arpenter en géologue les terres de Saxe, et qui rêvait d´une perception globale de la réalité terrestre, à Humboldt, voyageant plusieurs années en Amérique latine, fasciné par la grandeur des paysages, à Victor Segalen transformé par sa découverte de l´espace chinois, et à bien d´autres encore.

Sur le plan conceptuel, on remarquera que la notion d´espace et d´ouverture de la conscience à un environnement saisi poétiquement – mais sans effusion lyrique – a pris de l´importance au vingtième siècle. Il suffit de penser à la « poétique de l´espace » de Gaston Bachelard, à la géopoétique développée par Kenneth White, ou bien à l´"esthétique de la nature" du philosophe allemand Gernot Böhme. .

Dans le contexte de la littérature française – tout de même assez rétive à quitter ses parapets parisiens -, on remarquera l´importance d´œuvres comme celles de Roger Caillois, Julien Gracq ou Jean-Marie Le Clézio, qui redonnent une vigueur certaine à l´écriture romanesque et poétique en reliant la conscience humaine à ce que Francis Ponge appelle les « choses les plus simples », et qui participent d´un vaste monde.

Dans les pages de ce site, il sera question de découvertes, d´expériences et de pérégrinations. L´espace cherché n´est pas forcément lointain, il peut commencer à quelques pas d´ici. Il s´agit de sortir d´un cadre culturel et sensoriel limité pour faire l´expérience d´un monde ouvert. Au bout, il y a peut-être cette « culture de l´espace » qu´Antonin Artaud appelait de ses vœux.

Laurent Margantin,

Directeur de collection

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter