La Revue des Ressources
Accueil du site > Dossiers > Z Dossiers archivés > Algérie, écrire contre

Algérie, écrire contre

Dernier ajout : 13 février 2011.

Tahar

Il avance

La tête haute et solaire

Marquée du signe de son ascendance

les hommes à la pureté verticale

Dans ce matin si tiède

Le grand ordonnateur clame :

"Tuez-le mes fils

Il couve un verbe subversif "

Sa tête

Antre de chair et de ferveur

D’obstination et de tourment

Glisse vers les rives sombres

Au plus ténu d’une frontière

Persiste un point de lumière

Une prière

Mots brûlants

Brisez le givre du désespoir

Paroles d’or et d’argent

Retenez Tahar

Retenez Tahar

Poète-laboureur indispensable

A la levée des moisson

Mais s’élève la complainte funèbre

Le temps lacéré dénude l’été

Tahar n’est plus ne sera plus

Irrémédiable indincible absence

*

Soumya Ammar Khodja

*

Ce dossier a été publié pour la première fois en janvier 1994 (Points de fuite n° 6).

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter