La Revue des Ressources
Accueil > Champ critique > Les Editos de la revue > Estivals > Editorial estival 2009 > Editorial du 9 aout 2009 : Merveilles en sous-bois

Editorial du 9 aout 2009 : Merveilles en sous-bois 

dimanche 9 août 2009, par Olivier Favier

Difficile aujourd’hui d’évoquer l’Italie sans une légitime inquiétude, et la rubrique "bibliothèque latine" s’en fait aussi l’écho. Pour autant, dans le parcours de traducteur qui lui a donné naissance, au-delà d’une évidente nécessité morale, c’est moins la révolte que le désir d’exploration qui a motivé les recherches, amenant assez souvent, comme me le dit un jour un voisin de compartiment facilement ironique, à fouiller les sous-bois. Nul doute, en effet, qu’un portraitiste austère du seizième siècle, tel que Giovan Battista Moroni, un poète comme Carlo Bordini ou le reporter Edmondo de Amicis aient en commun d’être largement méconnus, pour n’avoir pas été les représentants désirés d’une époque, ou parce que peu enclins à se bâtir une large postérité.

Pour ouvrir ce parcours, j’ai demandé à Emmanuelle Genevois, introductrice justement d’Edmondo de Amicis en France et traductrice du subtil et émouvant Mariage en province de la Marquise Colombi, d’apporter sa libre contribution. Qu’elle soit ici remerciée de nous offrir une plongée inédite dans le monde du travail féminin à la fin du 19ème siècle, vu par la plus grande journaliste de son temps, Matilde Serao.

Olivier Favier

Matilde Serao, Les télégraphistes.

Carlo Bordini, Les Gestes.

Olivier Favier, Oublier Battisti.

Entretien avec Aldo Zargani.

Edmondo de Amicis, La Guerre.

Olivier Favier, Les Yeux inévitables

La galerie VICTOR-EMMANUEL à Milan

Guido Gozzano, Les trois talismans

1 Message

Répondre à cet article

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter