La Revue des Ressources
Accueil du site > Mots-clés > Mouvements / Dissidences > Néo-keynésianisme

Néo-keynésianisme

Mouvement de théorie économique actuel s’inspirant de la théorie macroéconomique de la régulation du déséquilibre des marchés par les politiques économiques conjoncturelles problématisés par John Maynard Keynes, économiste britannique mort en 1946.

La différence principale entre les néo-keynésiens et leurs contradicteurs du moins au plus radical porte essentiellement sur la conception keynésienne critique du néo-libéralisme strict et sur l’action de la monnaie. Notamment les anti-keynésiens avancent l’équilibre "naturel" ou "abstrait" du marché et de la monnaie par les prix. Il y a trois grands courants critiques du néo-keynésianisme selon des axes plus opposés que complémentaires :

- L’école monétariste de Chicago avec Milton Friedman, sur la question de la progression de l’inflation sans réduction du chômage (selon un concept de chômage naturel).
- La nouvelle macroéconomie classique notamment avec Robert Lucas Jr, Prix Nobel d’économie en 1995, entre autre fait prévaloir le rôle des prix dans l’équilibre des marchés.
- La théorie des cycles réels (la plus récemment reconnue par un Prix Nobel attribué à Finn E. Kydland et Edward C. Prescott, en 2004), selon laquelle les marchés seraient en équilibre si ce n’étaient leurs fluctuations générées par des chocs de la productivité.

(Source fr.wikipedia).

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter