La Revue des Ressources
Accueil > L’Art et le Vivant. Journées d’étude doctorales à l’EHESS. 25, 26 juin (...)

L’Art et le Vivant. Journées d’étude doctorales à l’EHESS. 25, 26 juin 2008.

juin 2008 (Date de rédaction antérieure : 28 juin 2017).

La production et l’organisation de l’oeuvre d’art, tout comme la production et l’organisation du vivant, ont toujours constitué des énigmes donnant à penser et à rêver. Les théories élaborées depuis l’Antiquité pour expliquer ces énigmes ont souvent associé l’art et le vivant. De manière courante, on parle de "genèse", d’"animation" de l’oeuvre. Celle-ci peut être pensée comme relevant d’une beauté, d’une forme ou d’une harmonie - notions qui, en Grèce antique, servent à penser l’organisation du vivant. En retour, de l’Antiquité à la Renaissance, le vivant a pu être envisagé comme étant l’oeuvre d’un démiurge originaire, qui n’est autre, comme l’indique le terme grec "démiurge", qu’un artisan - ou un artiste.
Nous devons à Jackie Pigeaud d’avoir montré, dans son ouvrage L’art et le vivant, que, dans la tradition artistique et intellectuelle européenne, le vivant et l’art sont articulés dans une « rêverie organisée ». En reprenant les notions classiques de beauté, de forme, d’harmonie ou d’animation, l’auteur montre qu’elles sont en fait le fruit de réflexions très efficaces pour penser l’art et le vivant. Et si ces notions sont devenues des lieux communs parfois considérés comme dépassés, c’est sans doute que nous n’arrivons plus à les « rêver » comme elles l’ont été.
Dans un esprit de comparatisme et d’interdisciplinarité, nous essaierons de montrer que cet axe de recherche permet de mieux comprendre la manière dont la rêverie de l’art et du vivant a été pensée dans l’ « histoire longue » de l’Occident. Notre recherche s’inscrira dans un mouvement dialectique : d’une part une réflexion anthropologique qui cherche à définir différents types de rêveries de l’art et du vivant, de l’autre une volonté d’envisager les multiples nuances et la complexité singulière de chaque rêverie.
Menée en commun, cette recherche prolongera donc la réflexion de Jackie Pigeaud et nous amènera à nous demander s’il n’existe pas, dans l’histoire longue de l’Occident, différentes rêveries de l’art et du vivant, que nous essaierons de définir. A première vue, il semble que dans ces différentes rêveries, le vivant de l’oeuvre puisse être pensé comme relevant d’une forme harmonieuse, ou bien d’un microcosme analogique ; mais il est aussi rêvé comme relevant d’un devenir métamorphique, voire, dans une optique plus moderne, d’une utopie de l’informe. Il conviendra donc d’étudier à égalité ces différentes rêveries, pour éviter toute normativité a priori.
Ainsi nous nous interrogerons anthropologiquement sur ces rêveries ainsi que sur notre propre position par rapport à elles. Pour cela, nous nous appuierons sur la réflexion de Philippe Descola dans son ouvrage Par-delà nature et culture sur l’évolution anthropologique de l’Occident. Nous nous interrogerons sur le "grand partage" qui, avec la naissance de l’idéologie moderne et l’objectivation scientifique de la nature, a séparé l’homme du monde, ainsi que la culture - et donc l’art - de la nature considérée comme un vivant animé.
Cette réflexion anthropologique cherchera à établir des comparaisons permettant d’approfondir la singularité et la complexité de cette rêverie chez chaque artiste ou penseur.
Enfin, afin d’essayer de « nous frotter les cervelles », comme l’écrit Montaigne, les Journées seront ponctuées par des mises en perspective des organisateurs et des répondants, qui ouvriront à des discussions auxquelles nous laisserons un temps substantiel.

Organisation : Aude-Marie Certin (doctorante EHESS), Cyril Crignon (doctorant EHESS)
Sara Longo (doctorante Paris I), Dimitri Lorrain (doctorant EHESS)
sous la direction de Dimitri Lorrain

MERCREDI 25 JUIN 9H – 12H

Médiatrice : Sara Longo (doct. Paris I)
Répondant : Jean-Claude Schmitt (EHESS)

9h-9h10 : Sara Longo (doct. Paris I) : Présentation des Journées d’étude
9h10-9h30 : Heleni Fragaki (postdoct. Paris X) : Rêves mécaniques : les automates dans l’art alexandrin
9h30-9h45 : Discussion
9h45-10h05 : Aude-Marie Certin (doct. EHESS) : Création et viriditas chez Hildegarde de Bingen
10h05-10h20 : Discussion
Pause

10h35-10h55 : Pauline Labey (doct. EHESS) : Mise en forme et mise en ordre du vivant chez St Thomas d’Aquin
10h55-11h10 : Discussion
11h10-11h20 : Sara Longo (doct. Paris I) : Mise en perspective de la demi-journée
11h20-11h35 : Discussion
11h35-11h45 : Jean-Claude Schmitt (EHESS) : Mise en perspective d’une question développée lors de la matinée
11h45-12h00 : Discussion

MERCREDI 25 JUIN 13H30 - 16H30

Médiatrice : Aude-Marie Certin (doct. EHESS)
Répondant : Yves Hersant (EHESS)

13h30-13h35 : Présentation
13h35-13h55 : Dimitri Karadimas (Collège de France) : Perceptions et figurations : le cas des animaux imaginaires 
13h55-14h10 : Discussion
14h10-14h30 : Sara Longo (doct. Paris I) : Andrea Mantegna : roches animées et corps minéraux
14h30-14h45 : Discussion
Pause

15h-15h20 : Anne Lepoittevin (doct. Univ. Tours) : Des hommes debout ? Réflexions sur l’hyperréalisme des statues presque vives des Sacri Monti italiens
15h20-15h35 : Discussion
15h35-15h45 Aude-Marie Certin (doct. EHESS) : Mise en perspective de la demi-journée
15h45-16h00 : Discussion
16h00-16h10 : Yves Hersant (EHESS) : Mise en perspective d’une question développée lors de la journée
16h10-16h25 : Discussion
16h25-16h30 : Conclusion de la journée

JEUDI 26 JUIN 9H – 12H

Médiateur : Cyril Crignon (doct. EHESS)
Répondant : Danièle Cohn (EHESS)

9h-9h05 : Cyril Crignon (doct. EHESS) : Présentation de la matinée
9h05-9h25 : Aloïs Wieshuber (doct. Munich) : From matter to freedom : Schellings concept of art as an organism
9h25-9h40 : Discussion
9h40-10h : Dimitri Lorrain (doct. EHESS) : L’art et le vivant chez Warburg : pathos, harmonie et analogisme
10h-10h15 : Discussion
Pause

10h30-10h50 : Tiziana Migliore (doct. Venise) : "Eadem mutata resurgo". La spirale entre nature et culture
10h50-11h05 : Discussion
11h05-11h15 : Cyril Crignon (doct. EHESS) : Mise en perspective de la demi-journée
11h15-11h30 : Discussion
11h30-11h40 : Danièle Cohn (EHESS) : Mise en perspective d’une question développée lors des journées
11h40-12h00 : Discussion

JEUDI 26 JUIN 13H30 - 17H00

Médiateur : Dimitri Lorrain (doct. EHESS) 
Répondant : Jackie Pigeaud (Nantes, Institut Universitaire de France)
Invité : Carlo Bordini (poète, Rome La Sapienza)

13h30-13h35 : Présentation
13h35-13h55 : François Dingremont (doct. EHESS) : L’entropie, modèle archaïque et pratique contemporaine (Robert Smithson)
13h55-14h10 : Discussion
14h10-14h30 : Cyril Crignon (doct. EHESS) : « I am Nature » : la peinture de Jackson Pollock entre 1947 et 1950, ou le vivant produisant son lieu
14h30-14h45 : Discussion
Pause

15h-15h20 : Olivier Favier (traducteur, master 2 EHESS) : La vie au centre (Carlo Bordini)
15h20-15h45 : Discussion
15h45-16h00 : Jackie Pigeaud (Nantes, Institut Universitaire de France) : Mise en perspective d’une question développée lors des Journées
16h00-16h15 : Discussion
16h15-16h35 : Dimitri Lorrain (doct. EHESS) : Mise en perspective de la demi-journée et intervention sur l’ensemble des journées
16h35-16h55 : Discussion
16h55-17h00 : Conclusion des Journées d’étude

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter