La Revue des Ressources
Accueil > Duo Jean-Jacques Birgé - Vincent Segal (Paris)

Duo Jean-Jacques Birgé - Vincent Segal (Paris)

samedi 12 février 2011 (Date de rédaction antérieure : 22 août 2017).

Vincent Segal - violoncelle, frein et arbalète

Jean-Jacques Birgé - MascaradeMachine, Tenori-on, trompette à anche, flûtes, etc.

Comme la rencontre fortuite sur une table de dissection
d’une machine à coudre et d’un parapluie !
...
Samedi 12 février à 21h au Triton (M° Les Lilas)

Si le violoncelliste Vincent Segal ne craint pas la pluie, le compositeur Jean-Jacques Birgé possède une collection d’aiguilles. Sur scène tout est possible. Sérieux comme des bouffons, ils nous convient à partager leur nouveau chant de Maldoror, parodiant tout ce qui tombe entre leurs mains sans renier leur amour pour les lieux communs, le romantisme et le naturalisme, l’improvisation et les musiques contemporaines quelle que soit leur époque. Les machines célibataires de Birgé se laissent séduire par le lyrisme et l’élégance du violoncelle de Segal pour construire ensemble la plus humaine des Ève futures. Les deux joyeux adulescents attaquent la musique à l’acide comme une paraphrase critique du monde où ils ont grandi et qui n’est plus qu’une caricature de lui-même. Leur distanciation crée le vertige en incarnant la victoire de l’imaginaire sur le réel.

L’arbalète, le frein, la trompette à anche et les flûtes ont été construits par Bernard Vitet dans les années 70. MascaradeMachine est un instrument virtuel conçu par Antoine Schmitt et J-J Birgé en 2010.

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter