La Revue des Ressources
Accueil > Masse critique > Photographie > Mirador - Sur une photographie de Lizzie Sadin

Mirador - Sur une photographie de Lizzie Sadin 

jeudi 14 avril 2011, par Lizzie Sadin, Romain Noir

Lizzie Sadin

- 1,2,3
Je dors, tu dors
en haut du mirador
dis-moi mon bon mouroir, mon si joli mouroir ?
suis-je vraiment le plus beau, plus beau des commodore ?

C’est beau, c’est beau
du haut du mirador
vois-tu joli cafard
ce bel amphithéâtre, en barbelé de noir ?

- 1,2,3
Je dors je dors
dans ce grand corridor

"dis-moi joli mouroir
où sont les douches et l’abreuvoir ?"

C’est tout mon paradis, c’est mon gros poulailler.
Sous le grand grillageon c’est vrai qu’elle prend la rage
C’est un très grand tiroir, que ce sale abattoir
Sur le tout beau grillage c’est vrai tu prend de l’âge

- La mezzanine examinée
je t’enregistre dans le registre
on va te tatouer et puis te cadastrer
soyons systématique sans être trop cynique
et surtout sans se presser
et surtout sans se presser
car c’est dimanche à tour de rôle !

(les jeux de quilles ... qu’est-ce que c’est drôle !)

- Commodore,
C’est le bonheur ton vasistas
T’as l’uniforme sur la grille

C’est ta patrouille, ton tour de garde
et tu contrôles en escadrille

(qu’est-ce que c’est drôle ... les jeux de quilles !)

- 1,2,3
Je joue, tu joues
du haut du mirador

- 1,2,3
Je joue, tu joues
du haut du mirador

- 1,2,3
Je joue, tu joues
du haut du mirador
Cours donc petit cafard, que çà m’amuse un peu
Suis-je vraiment le meilleur, quand je te tire à vue ?

- 1,2,3
Je joue, tu joues
du haut du mirador

- 1,2,3
Tiens bon le freluquet, le surgelé du soir !
Qui crie sous mon balcon, qui vit sous mon qui-vive ?
Plus fort je n’entends rien, PLUS FORT JE N ENTENDS RIEN !
Oui qui vivra verra, qu’on meurt sous le cadenas ...
1,2,3
Je dors, tu dors
en haut du mirador
Dis-moi mon bon mouroir, mon si joli mouroir ?
Suis-je vraiment le plus beau, plus beau des commodore ?

- 1,2,3
Je joue, tu joues
du haut du mirador

1,2,3
Je joue, tu joues
du haut du mirador
1,2,3
Je joue, tu joues
du haut du mirador (...)

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter