La Revue des Ressources
Accueil > Un appel des élus politiques à Jacques Chirac contre la vente (...)

Un appel des élus politiques à Jacques Chirac contre la vente Breton

lundi 10 mars 2003 (Date de rédaction antérieure : 11 décembre 2017).

Adresse à M. le Président de la République
à propos d’André Breton

Monsieur le Président de la République,

Nous souhaitons vous alerter concernant la vente aux enchères qui aura lieu en avril prochain à l´Hôtel Drouot, vente lors de laquelle l´ensemble des collections d’André Breton – un trésor composé de centaines d´œuvres d´art, de manuscrits, de livres et de photographies conservés pendant près d´un demi-siècle par le poète – menace d’être dispersé.

En janvier dernier, un Comité rassemblant des artistes, des intellectuels et de nombreuses professions culturelles a été créé. A son initiative, plus de 3000 personnes en ont appelé publiquement à Monsieur le Ministre de la Culture et de la Communication, pour que les pouvoirs publics s’opposent légalement à cette vente.

A cette démarche citoyenne et désintéressée, à ce jour, ces quelque 3000 signataires n’ont eu, pour toute réponse, que le silence de M. le Ministre.

En février dernier, c’est à l’unanimité de ses membres que le Conseil de Paris a adopté un « vœu » dans lequel il demande aux Pouvoirs publics de déclarer l´interdiction de sortie du territoire, le report de la vente et la réunion d´urgence d´une table ronde.

De plus, conformément aux usages du Parlement, c’est par le biais des questions écrites au Gouvernement que la représentation nationale - à l’Assemblée comme au Sénat - a interpellé, et dans les mêmes termes, le Gouvernement sur cette question. Par ailleurs, une déclaration écrite a été déposée au Parlement européen, qualifiant la collection Breton de « patrimoine commun de la culture européenne », déclaration transmise à la Commission et au Conseil européens.

M. le Ministre de la Culture a répondu au Maire de Paris en affirmant associer l´Etat à la Ville de Paris dans sa demande de préemption, mais d´une partie de la collection, sans se prononcer exactement sur la totalité et sur la structure de conservation de l´ensemble.

Vous même, Monsieur le Président, avez déclaré récemment : « La culture ne doit pas plier devant le commerce ».

Comment ne pas interpréter ces fins de non recevoir comme autant de désaveux de vos propres engagements ? Car s’agissant du problème qui nous occupe, qu’a fait l´Etat au cours des trois derniers mois, sinon cautionner une dérive que vous souhaitiez pourtant voir partout prévenir, en donnant un blanc-seing à une opération préjudiciable à la culture en général, et à notre patrimoine national en particulier ?.

Nul ne peut contester que le Mouvement surréaliste a bouleversé et marqué durablement de son empreinte la culture nationale mais universelle. Que faudrait-il donc penser de la volonté et des priorités en matière culturelle de votre Gouvernement, s’il se révélait demain complice de la dispersion, de l’effacement de cette part inestimable de l’héritage artistique du XXe siècle dans le secret de collections privées ?

Que Monsieur le Ministre de la Culture fait à l’évidence peu de cas de sa mission, comme de l’objet et du sens de cette mission, puisque son silence et son inaction n’auraient rien favorisé que la liquidation pure et simple du Surréalisme !

C’est pourquoi, Monsieur le Président, sauf à considérer "l’exception française" comme un vain mot, nous en appelons aujourd’hui à votre autorité et à votre sens de l’intérêt général, afin que vous pressiez M. le Ministre de la Culture de rompre avec un silence inquiétant, et de prendre au plus tôt toutes les dispositions qui s’imposent.

Les signataires :

Damien Alary, député PS, Président du Conseil général du Gard

Danièle Auffray, adjointe au maire de Paris pour le Recherche (Verts)

Clémentine Autain, Adjointe au Maire de Paris (PC),

Nicole Borvo, Présidente du groupe communiste au Sénat, Conseillère de Paris,

Marie-George Buffet, députée PC de la Seine Saint Denis

Jacques Daguenet, Conseiller de Paris (PC)

Martine Durlach, Adjointe au Maire de Paris (PC),

Catherine Gégout, Conseillère de Paris (PC),

Isabelle Guirous-Morin, conseillère de Paris (Verts),

Alain Journet, sénateur PS du Gard

François Liberti, député PCF de l’Hérault

Pierre Mansat, Adjoint au Maire de Paris (PC),

Noël Mamère, député de la Gironde (Verts)

Sophie Meynaud, Conseillère de Paris (PC),

Alain Riou, conseiller de Paris (Verts),

Mylène Stambouli, adjointe au maire de Paris (Verts),

Simon Sutour, sénateur PS du Gard,

Jean Vuillermoz, Président du groupe communiste au Conseil de Paris (PC)

Voir en ligne : Appel Breton

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter