La Revue des Ressources
Accueil > Sur l’Océan, d’Edmondo De Amicis

Sur l’Océan, d’Edmondo De Amicis

février 2005 (Date de rédaction antérieure : 24 novembre 2017).

Notre ami Olivier Favier a récemment traduit, présenté et annoté, chez Payot (Collection voyageurs), Sur l’Océan : Emigrants et signori de Gênes à Montevideo, d’Edmondo De Amicis.

Entre 1880 et 1914, près de quinze millions d’Italiens ont émigré, soit l’équivalent de la moitié de la population du pays au tournant du siècle. Malgré l’ampleur du phénomène, bien peu d’auteurs nationaux ont écrit sur le sujet. Parmi eux figure Edmondo De Amicis (1846-1908), reconnu aujourd’hui comme l’un des plus grands écrivains italiens. Reporter, militant pacifiste et témoin attentif de l’Italie unifiée, il est envoyé en 1884 par son éditeur en Amérique du Sud pour une tournée de conférences. Pour lui la traversée est un choc et jouera un rôle majeur dans son adhésion au socialisme : ce personnage déjà célèbre qui voyage en première classe découvre la misère des émigrants et, dans la promiscuité forcée du paquebot, les épouvantables inégalités de la jeune nation italienne.

Véritable entomologiste à bord, sachant mêler humour et réalisme dans ses portraits de bourgeois et de petites gens comme dans la description des péripéties du voyage, ce grand admirateur de Zola mettra cinq ans à publier ce livre qui est le premier exemple de roman-reportage réussi. La modernité étonnante de son approche documentaire, le nombre et la pertinence des détails relatifs à la vie maritime comme au destin des passagers font de Sur l’océan son chef-d’œuvre littéraire.

A noter aussi, chez Mille et une nuits, La guerre et autres textes.

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter