La Revue des Ressources
Accueil > Soirée Jacques Rigaut & le Dadaïsme le 9 juin à Paris

Soirée Jacques Rigaut & le Dadaïsme le 9 juin à Paris

samedi 21 mai 2011 (Date de rédaction antérieure : 28 juin 2017).

jeudi 9 juin · 19:30 - 22:30

à la librairie le flâneur des deux rives
60 rue Monsieur le Prince - Paris

avec Jean-Luc Bitton & Marc Dachy,

à l’occasion de la parution de Lord Patchogue de Jacques Rigaut (dessins de Frédéric Malette, postface de Jean-Luc Bitton)

et de la réédition en Folio de Dada & les dadaïsmes de Marc Dachy.

Lord Patchogue

Jacques Rigaut & Frédéric Malette

Son désir, c’est probablement tout ce qu’un homme possède, au moins tout ce qui lui sert à oublier qu’il ne possède rien. Il suffirait d’avoir envie. Mais Lord Patchogue n’a pas envie d’avoir envie.

Lord Patchogue, ou l’homme qui a traversé les miroirs.

Le 20 juillet 1924, lors d’une soirée à Long Island chez des amis, Jacques Rigaut se jette dans un miroir. Son double est né, Lord Patchogue, “l’homme qui cherche à ne pas mourir” mais qui, de l’autre côté de la glace, voit s’anéantir sa tentative désespérée de devenir un autre : “C’est moi que vous regardez et c’est vous que vous voyez.”

Jacques Rigaut (1898-1929) est une figure légendaire du dadaïsme. Proche d’Eluard, Soupault, Breton, Desnos, il n’a pratiquement rien publié de son vivant. Le 6 novembre 1929, il se suicide en se tirant une balle dans le cœur. “Jacques Rigaut, vers vingt ans, s’est condamné lui-même à mort et a attendu impatiemment, d’heure en heure, pendant dix ans, l’instant de parfaite convenance où il pourrait mettre fin à ses jours”, écrit André Breton, dans son Anthologie de l’humour noir.

Frédéric Malette s’empare de ce récit avec jubilation et énergie et c’est non sans esprit qu’il traverse le livre au propre, comme au figuré…

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter