La Revue des Ressources
Accueil > Rencontre entre Aldo Zargani et Marie-Anne Matard Bonucci à l’espace des (...)

Rencontre entre Aldo Zargani et Marie-Anne Matard Bonucci à l’espace des Blancs-Manteaux (Paris, dimanche 3 février)

dimanche 3 février 2008 (Date de rédaction antérieure : 21 août 2017).

L’Italie des lois raciales 1938-1945.

Regards croisés de l’historienne Marie-Anne Matard-Bonucci et de l’écrivain Aldo Zargani sur un pan méconnu des persécutions antisémites.

En 1938, après seize années de pouvoir, le régime fasciste décide de persécuter les juifs. Les lois qui sont mises en place annoncent, par leur sévérité, celles du gouvernement de Vichy. Près de quarante mille Italiens sont brusquement changés en citoyens de seconde zone et en parias. En 1943, avec l’écroulement du régime et la reconstitution d’un état nazifasciste dans le nord du pays, la discrimination fait place à la déportation et à l’extermination. Sur les trente-cinq mille juifs encore présents sur le territoire italien, huit mille sont assassinés, un bilan comparable aux violences de l’Etat français. Cette histoire méconnue en France a été mise en perspective en 2007 par la parution coup sur coup d’un essai de Marie-Anne Matard-Bonucci et des mémoires d’Aldo Zargani.

Marie-Anne Matard-Bonucci est professeure d’histoire contemporaine à l’Université de Grenoble II, spécialiste du fascisme, de la mafia et de l’antisémitisme. Son essai, L’Italie fasciste et la persécution des juifs, publié chez Perrin, constitue une synthèse irremplaçable sur la question. Aldo Zargani (né à Turin en 1933) est l’auteur de deux livres paru en Italie aux éditions Il Mulino et collabore à la revue Lettera internazionale. Son premier livre, Pour violon seul, a été publié en français aux éditions de l’Eclat après avoir été traduit en allemand, en anglais et en espagnol. Il y raconte une enfance malmenée par les persécutions nazifascistes, où se mêlent réflexions sur l’histoire et la destinée, épisodes tragicomiques et des évocations du Piémont qu’il a parcouru de bout en bout durant ces années.

La rencontre à laquelle nous vous convions est à la fois simple et peu commune. Elle met en présence une historienne et un écrivain. La première, avec plus de soixante années de recul, a eu accès à un vaste corpus de témoignages, de recherches et d’archives, et a pu ainsi avoir un vaste regard d’ensemble sur son sujet. Le second, dans la lignée directe de Primo Levi et de Giorgio Bassani, nous offre de comprendre et surtout de ressentir, au travers des vicissitudes de l’enfant juif qu’il a été, le climat d’une époque douloureuse et infiniment complexe, entre mémoire et recréation littéraire.

Olivier Favier

Marie-Anne Matard-Bonucci, L’Italie fasciste et la persécution des juifs, Perrin, Paris, 2007.

Aldo Zargani, Pour violon seul, Souvenirs d’enfance dans l’en-deçà, Editions de l’Eclat, Paris-Tel Aviv, 2007.

Fête du livre et des cultures italiennes Date : du 1er au 3 février 2008

Espace d’animation des Blancs Manteaux 48 rue Vieille du Temple - 75004 Paris (M° Saint-Paul) Tél. 01 44 54 75 79

La rencontre aura lieu le 3 février à 15 heures.


Le 1er Février, à 19 heures, Aldo Zargani sera également présent à
La libreria, librairie italienne à Paris, 89 rue du Faubourg Poissonnière, Métro Poissonnière. Tél. 01 40 22 06 94
Il y présentera son livre Pour violon seul, dont il lira quelques extraits.

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter