La Revue des Ressources
Accueil > Rencontre avec Alain Badiou et Alain Brossat (Paris)

Rencontre avec Alain Badiou et Alain Brossat (Paris)

vendredi 28 mars 2008 (Date de rédaction antérieure : 23 juin 2017).

RENCONTRES À LA LIBRAIRIE TROPIQUES

TROPIQUES - 63, Rue Raymond Losserand 75014 Paris - France

RENCONTRES

Tropiques organise en partenariat avec Cassandre/Horschamp une série de rencontres avec des auteurs qui ont publié dernièrement des ouvrages notables en rapport avec les problématiques sociales et politiques.

Présentation des rencontres par la librairie Tropiques :

Ces rencontres se déroulent en fin de journée, après les heures ouvrables de la librairie (à partir de 19h). Elles ambitionnent de permettre une rencontre et un échange de vues, voire une « disputatio », avec des intellectuels (oui, ça existe encore) et auteurs qui ont pris des positions « significatives » et acceptent d’en débattre « en situation ».

Vendredi 28 mars, à partir de 19 H

Alain BADIOU et Alain Brossat

Alain BADIOU est l’une des figures majeures de la philosophie française, en France et à l’étranger. Il est aussi celui dont la pensée politique dérange le plus, nourrissant l’intérêt, toujours et l’admiration, souvent, de ceux qui le lisent réellement ; également, la violence polémique de ceux que sa pensée exaspère. Les détracteurs de l’actuel gouvernement devront s’y résoudre : ce n’est pas plus dans l’examen de la personnalité de son « chef » que dans le compte des ralliements qu’il suscite qu’ils trouveront le moyen d’en précipiter la chute. Le philosophe Alain Badiou pose que, face à la brutalité (historiquement inscrite et idéologiquement fondée) des lois actuelles, la gauche ne peut qu’assumer à son tour l’héritage de ses valeurs essentielles, celles que le gouvernement et ses amis se plaisent à désigner comme obsolètes, irresponsables, ou même dangereuses. Ce n’est qu’ainsi qu’une véritable politique d’émancipation pourra à nouveau émerger.

De quoi Sarkozy est-il le nom ? De quoi tire-t-il son nom ? « Ce qui vous déprime, c’est ce dont Sarkozy est le nom. Voilà de quoi nous retenir : la venue de ce dont Sarkozy est le nom, vous la ressentez comme un coup que cette chose vous porte ».
(JPEG)

Professeur de philosophie à l’université de Paris-8, Alain Brossat contribue très régulièrement à la revue Lignes. Il a récemment publié Le Sacre de la démocratie , aux Éditions Anabet. « À rebours d’une actualité toujours davantage soumise au rythme des déclarations officielles ou officieuses, des faux scoops et des provocations millimétrées, le philosophe Alain Brossat a pris le temps de disséquer quotidiennement, pendant 100 jours, les faits et les paroles de « Bouffon imperator » et de son entourage. Faits et paroles symptomatiques d’une « décomplexion » proche de l’arrogance, dont on souhaiterait qu’elle demeure cantonnée au registre de la simple fiction. Finalement, ce qui se joue ici est assez simple - tragiquement simple : tout se passe comme si pour une sorte de majorité informe de « gens » de ce pays, les aspirations positives les plus constantes et les plus légitimes (à davantage d’autonomie et de temps libre, aux moyens pour chacun de donner libre cours à sa part de fantaisie, à une amélioration des bases matérielles de l’existence...) ayant été massivement, obstinément, systématiquement découragées, avait pris corps un désir secondaire et violemment réactif, constamment attisé par les politiques autoritaires et sécuritaires : désir de punir, d’exclure, de stigmatiser, de faire rentrer dans le rang, d’en faire baver, d’aligner, de tirer vers le bas, etc. Il faut avoir le courage et la lucidité de l’admettre : ce n’est pas seulement à un virus très résistant de la politique néo-conservatrice que nous avons affaire, à un incube particulièrement coriace du gouvernement autoritaire, mais à un symptôme : ce qui est destiné à nous inspirer le plus vif sentiment de désolation, c’est davantage du côté du public que de celui du pouvoir que nous le rencontrons. »

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter