La Revue des Ressources
Accueil > Predrag Matvejevic condamné à cinq mois de prison

Predrag Matvejevic condamné à cinq mois de prison

vendredi 11 novembre 2005 (Date de rédaction antérieure : 13 août 2017).

Le grand écrivain croate a été condamné à une peine de cinq mois de prison ferme pour diffamation, après dénoncé les propagateurs intellectuels de la haine nationaliste. Le président du P.E.N. club croate dénonce cette décision de justice inique et inquiétante pour l’état de la démocratie croate.

Il a été condamné suite à une plainte déposée par Mile Pesorda, basée sur le texte « Nos talibans », publié dans le journal Jutarnji List il y a exactement quatre ans. Dans son texte, Matvejevic explique que parmi les responsables de la guerre qui a eu lieu sur le territoire de l’ex-Yougoslavie figurent aussi certains écrivains et journalistes, incitaient par leurs écrits à la haine envers ceux que, souvent sans arguments, on qualifiait d’ennemis. Parmi ces gens qui initiaient à la haine figurait entre autres Mile Pesorda, écrivain originaire de Bosnie et Herzégovine qui, au début de la guerre, a quitté Sarajevo, sa ville natale, pour s’installer à Zagreb. Depuis, tout à fait dans le style de l’UDBA, la police politique titiste, il accusait, médisait et offensait ses anciens collègues. Pour le dire simplement - il mentait. L’une des victimes de cette entreprise offensante de Pesorda était Abdulah Sidran, un grand écrivain de Sarajevo.

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter