La Revue des Ressources
Accueil > POUR JOACHIM GATTI, grièvement blessé au visage par un tir policier de Flash (...)

POUR JOACHIM GATTI, grièvement blessé au visage par un tir policier de Flash Ball, le 8 juillet 2009, à Montreuil-sous-bois...

samedi 11 juillet 2009 (Date de rédaction antérieure : 24 octobre 2017).

Voici la lettre de "La Parole Errante" signée par Stéphane Gatti, père de Joachim qui est aussi le petit fils aîné de Armand Gatti, avec prière de large diffusion, contre la désinformation par l’AFP et par la Presse ("Libération" le premier, et pour ne pas nommer de journal qui n’aurait à ce jour rien publié encore, reprend de façon douteuse les informations émanant de la police, sans enquêter auprès des personnes concernées). C’est à propos de l’acte de répression démesuré, à la demande du préfet — selon la première dépêche de l’AFP — que prenant une tournure d’acte milicien sans opposition en face, et sans sommation, le 8 juillet, une charge de police incompréhensible (mais qui paraît correspondre à des charges similaires ailleurs, ces derniers temps), terrible, a atrocement frappé le réalisateur Joachim Gatti, qui se trouvait sur place en soutien pacifique, d’une balle de flash ball visée dans l’oeil par un policier.

Ainsi, je transfère le message qu’à la demande de l’auteur, un ami très proche, j’accompagnerai d’une préface.

Voir l’article et la lettre intégrale de Stéphane Gatti publiés dans la nouvelle rubrique Urgence :

http://www.larevuedesressources.org/spip.php?article1251

Message déjà soutenu par François Bon dans la revue Tiers Livre, par Aliette G.Certhoux de criticalsecret, et bien d’autres...



Email d’information via des partenaires de création de La Parole errante.

Toutes les infos actuellement disponibles sont sur les sites suivants :

CIP ; la clinique (le Squat évacué) ; Jura Libertaire ;

Les communiqués jusqu’alors diffusés ne sont pas suffisamment précis sur les faits (des plaintes sont en cours à l’IGS) ; concrètement :

— sans sommations, ces policiers attaquent des manifestants directement à coup de flash ball (pas d’utilisation préalable des lacrymos, niveau plus dissuasif et moins dangereux) ;

— ils visent la tête (5 blessés tous à la partie supérieure du corps, avec certificats médicaux), à une distance de 4 à x mètres selon les cas, cela démontre la VOLONTÉ de blesser, il y a donc, pour le moins,
"violences volontaires avec armes", et pas maintien de l’ordre selon les règles d’engagement qui régissent ces corps armés.

c’est ce que la police ne dira pas et que nous avons à dire pour que la vérité toute crue soit dite et connue. Si vous avez des contacts média qui veulent plus d’info que la version AFP-police...

Contactez La Parole Errante.

MANIFESTATION DIMANCHE 12 JUILLET
À 15 HEURES PLACE DU MARCHÉ
CROIX DE CHAVAUX, M°Croix de chavaux ligne 9

et sinon l’appel de la clinique :

MANIFESTATION LUNDI 13 JUILLET
À 19H À CROIX DE CHAVAUX,
AU DÉBUT DE LA RUE PIÉTONNE PLACE JACQUES-DUCLOS

M° croix de chavaux ligne 9


© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter