La Revue des Ressources
Accueil > Plumes rebelles (Rennes)

Plumes rebelles (Rennes)

février 2007 (Date de rédaction antérieure : 20 octobre 2017).

Le salon "Plumes Rebelles" est un carrefour de rencontres et de débats entre écrivains et lecteurs organisés par Amnesty International à Rennes, Halle Martenot, début février.

"Dans notre monde en guerre contre lui-même, la liberté et les droits humains reculent un peu partout. Le combat pour les défendre n’en est que plus essentiel, et plus urgent. Sous l’effet de cet air du temps confus et angoissé, certaines vérités fondamentales deviennent presque inaudibles. Elles n’en sont pas moins bonnes à dire, à écrire et à lire. Fort de cette conviction, le Salon du Livre d’Amnesty International est devenu, en six ans d’existence au cœur de Rennes, un événement littéraire et militant qui consacre l’écriture comme acte d’engagement.

Au fil des ans, ce carrefour de rencontres et de débats entre écrivains et lecteurs rassemble un public d’environ 2 000 personnes autour d’objectifs et de moyens qui allient exigence et indépendance. Son organisation mobilise une quinzaine de bénévoles, membres ou sympathisants d’Amnesty International, avec la participation active d’associations, d’exposants, d’établissements scolaires et de bibliothèques.

Son premier objectif est d’informer et de sensibiliser un large public à l’actualité des droits humains, à travers la fiction et le document, l’imaginaire et la réflexion, la recherche et le témoignage. Ses thématiques mettent en lumière les conflits oubliés, soulignent les situations d’injustice et encouragent la liberté d’expression. Parallèlement, la modicité du prix de location des stands crée un espace de visibilité pour des maisons d’édition, petites ou grandes, aux contenus éditoriaux exigeants, pour des libraires indépendants garants de la diversité de l’offre littéraire et pour des revues indépendantes indispensables à la liberté d’information.

"Des livres et des mots pour la liberté" : chaque année, le programme est vaste, comme sont divers les modes d’expression mobilisés (livres, débats, documentaires, théâtre, expositions), les auteurs invités (romanciers, poètes, journalistes, dessinateurs, éditeurs, essayistes, metteurs en scène) et les lieux investis (Halle Martenot, Maison du Champ de Mars, Cinéma l’Arvor, bibliothèques, collèges et lycées).

En 2006 :

Pour la sixième édition, une trentaine d’auteurs et de réalisateurs témoigneront ainsi, au long d’une semaine et d’un week-end, de leur engagement en faveur des droits humains, de la démocratie et de la liberté, selon quelques axes privilégiés : quand les génocides se rappellent douloureusement à notre mémoire, quand le durcissement des politiques migratoires conduit à enfermer des étrangers en zones de rétention et de non-droit, quand le traitement médiatique de l’information part à la dérive, quand les errements tragiques de la Françafrique contaminent le présent et l’avenir, comment entretenir la flamme du combat pour les droits humains ?

Saisir la plume, prendre la parole, porter un regard vigilant sur le monde, c’est faire un usage nécessaire d’une liberté d’expression et d’information qui ne doit pas rester théorique. C’est parfois la seule arme contre l’oppression ou la misère ; et c’est toujours le meilleur chemin vers la vraie liberté, capable de brouiller l’ordre des mots et des pouvoirs. Ce que Jacques Prévert résumait ainsi : "Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie.""

Le programme général :

Théâtre, documentaires, cafés littéraires, bibliothèques, lycées et collèges : le Salon se décline tout au long de la semaine. Il se prolonge le week-end par des tables rondes, des cafés littéraires et des expositions (pour plus de détails, consulter la rubrique "Auteurs, thèmes, expositions" sur le site Internet).

Pendant la semaine :

Café littéraire
Vendredi 3 février - Villa Beauséjour - Maison de la Poésie de Rennes (20 h 30). Rencontre avec les écrivains roumains Marta Petreu et Dumitru Tsépéneag

Théâtre
Vendredi 3 février - Maison du Champ de Mars (21 h)
"Le Borgne", pièce d’Eduardo Manet, par la troupe Boréale’s (1 h).
Rencontre avec Eduardo Manet après la représentation

Documentaires
Mercredi 1er février - Maison du Champ de Mars (20 h 30)
"Nus" (version vidéo de ’La blessure’) (1 h 40)
Réalisation : Nicolas Klotz. Scénario : Élisabeth Perceval
Rencontre avec Élisabeth Perceval après la projection

Jeudi 2 février - Maison du Champ de Mars (18 h 30)
"Désentubages cathodiques" (1 h 30)
Réalisation : Zalea TV
Rencontre avec un des réalisateurs après la projection

Jeudi 2 février - Maison du Champ de Mars (21 h)
"Paris-Caracas : laboratoires du mensonge" (1 h 40)
Réalisation : Pierre Carles, Dominique Berger, Sarah Fautré, Maurice Lemoine, Angel Palacios
Rencontre avec Pierre Carles après la projection

Vendredi 3 février - Maison du Champ de Mars (18 h 15)
"Rwanda, un cri d’un silence inouï" (52 min)
Réalisation : Anne Lainé
Rencontre avec Anne Lainé après la projection

Samedi 4 février - Cinéma L’Arvor (11 h)
"S21, la machine de mort khmère rouge" (1 h 41)
Réalisation : Rithy Panh
Présentation du film par Christine Chaumeau

Bibliothèques
Triangle
Mardi 31 janvier (17 h 30)
Présentation de livres jeunesse sur le thème "Grandir malgré la guerre"
Nord Saint-Martin
Vendredi 3 février (17 h 30)
Présentation de livres jeunesse sur le thème "Grandir malgré la guerre "
Gahard (salle des réunions)
Vendredi 3 février (20h30)
"Les atteintes aux libertés et à la dignité des hommes en Afrique et dans le monde "
Rencontre-débat avec Odile Biyidi-Tobner, de l’association SURVIE.

Samedi 4 février
10 h 30 - Rencontre avec l’écrivain pour enfants Jean-Marie Defossez
15 h - Rencontre avec Marta Petreu et Dumitru Tsépéneag

Le Landry
Samedi 4 février (10 h et 14 h 30)
Ateliers d’écriture sur le thème "Des mots pour la liberté" (à partir de 7 ans, sur inscription)

D’autres animations sont susceptibles de se tenir dans d’autres bibliothèques, municipales et départementales : elles seront affichées sur place ou annoncées sur le site du festival.

Lycées, collèges et INSA (Animations non ouvertes au public)

Lundi 30 janvier - Collège Chateaubriand à Combourg
Vendredi 3 février - Collège Françoise-Dolto à Pacé et lycée Jeanne-d’Arc à Rennes
Interventions de Jean-Marie Defossez
Vendredi 3 février
Amphithéâtre du CRDP
Rencontre entre Marta Petreu et des élèves des lycées Descartes, Île-de-France et Jean-Macé ; lectures des textes de l’auteur
Conservatoire de la bibliothèque de l’INSA
Rencontre entre Eduardo Manet et les élèves

Pendant le week-end

Tables rondes
Samedi 4 février - Halle Martenot
"L’information en France : des médias sous pressions ? (21 h)
En partenariat avec la librairie Greenwich
Avec la participation de la librairie Alphagraph

Intervenants
Association Acrimed
Serge Halimi
Morvandiau
Particule
François Ruffin

Dimanche 5 février - Halle Martenot
"Génocides : comprendre notre barbarie" (14 h)
En partenariat avec le CRIDEV

Intervenants
Bardig Kouyoumdjian
Rithy Panh et Christine Chaumeau
Jacques Sémelin
Abdourahman A. Wabéri

"Enfermement des étrangers : Europe, terre d’écueil ?" (17 h)
En partenariat avec Relais Étrangers

Intervenants
Olivier Clochard
Marie-Claire Caloz-Tschopp
Marie Hénocq
Anne de Loisy
Claire Rodier

Cafés littéraires

Samedi 4 février - Halle Martenot
Poésie (19 h 30)
Rencontre avec Marta Petreu et Dumitru Tsépéneag
Juan Guzmán (20 h 15)
En partenariat avec la librairie Greenwich
Rencontre avec Juan Guzmán

Dimanche 5 février - Halle Martenot
"Négrophobie" (13 h 15)
En partenariat avec l’association Survie
Rencontre avec Odile Tobner
Jeunesse - Grandir malgré la guerre (16 h)
Avec le soutien du CDDP 35
Présentation du projet « Grandir malgré la guerre » initié par le CDDP 35
Prestation de slam par des élèves du lycée Jeanne-d’Arc
Rencontre avec Jean-Marie Defossez

Expositions
Du 1er au 5 février 2006 - Maison du Champ de Mars et Halle Martenot
« À consommer de préférence avant le : »
(Lidwine - Association Les Dessin’acteurs de bandes-destinées)
« Empreintes » - Campagne Violences faites aux femmes (Amnesty International)
« Grandir malgré la guerre » (Élèves du collège Chateaubriand à Combourg)
« La mémoire du génocide au Rwanda » (Survie)
« Miroirs, femmes et tatouages » (Ulysse 35)

Intermède musical
La chorale Canto Mi interprètera des chants tziganes.

Plumes rebelles se déroule à la Halle Martenot - Place des Lices - Rennes centre.

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter