La Revue des Ressources
Accueil > Nuit des muses, au fil des ondes (Arles)

Nuit des muses, au fil des ondes (Arles)

samedi 20 mai 2006 (Date de rédaction antérieure : 20 octobre 2017).

NUIT DES MUSEES, au fil des ondes

MUSEE REATTU - ARLES - 20 mai 2006
Entrée libre, 19h - minuit

PARCOURS SONORE 1.

Le 20 mai 2006, Phonurgia Nova et le Musée Réattu vous invitent à découvrir les oeuvres récemment primées par le concours Phonurgia Nova. Un concours qui accorde la palme aux artistes du son. 9 oeuvres exceptionnelles à parcourir en déambulant dans les méandres de l’ancien Grand-Prieuré de l’Ordre de Malte, amarré sur les quais du Rhône. Ou le haut-parleur comme fenêtre sur d’autres mondes.

1. UN JEU DE L’OUIE DANS LA NUIT
Ce parcours est consacré à la découverte d¹artistes pour lesquels le son est un medium aussi riche que pour d¹autres la vidéo, la sculpture ou la photographie. Des artistes qui travaillent le son enregistré et jouent du pouvoir évocateur des mots, des voix, des bruits assemblés en gerbe et jetés au vent. Inutile cependant de mettre les mains en cornet pour en avoir plein les oreilles : des récepteurs numériques permettront de se glisser dans le flux sonore.

2. UN PARCOURS SONORE ?
Chaque visiteur est équipé d¹un casque relié à un réseau de mini-émetteurs disséminés dans l’architecture du Musée. Devenu "promeneur-écoutant", il traverse ainsi les ¦uvres et les lieux. Au fil de la visite, des espaces nouveaux se mettent à exister, soutenus seulement par la réalité du son. La forme des ¦uvres est généralement ouverte. Tout n¹est pas donné à l¹avance. L’auditeur est invité à se couler dans l’écoute pour construire sa propre histoire à partir de ce qu’il entend.

3. LES OEUVRES
La gamme d’ondes est large : de la peinture d’un univers en constant mouvement (le port de Sydney par Sherry Delys et Russel Stapleton), au voyage océanique (Migrations Océanes de Chantal Dumas), d’un paysage rêvé (Les Quatre Vents de Arsenije Jovanovic ou Cratère de Hanna Hartman) aux scratchs de la cire emprisonnant des mondes sonores disparus (Wachgesange de Xavier Fassion et Marcus Gammel), des voix de la nuit de Christophe Korn (Volkslied), aux cris des chauves-souris sculptant l’invisible (La Précision Aveugle de Didier Demorcy). Pas de thème unique donc. Mais plusieurs univers juxtaposés, 9 tableaux réunis par un fil rouge : le son comme fenêtre sur des mondes invisibles, réels ou imaginaires.

dossier de presse et CD échantillon sur demande
nuitdesondes@phonurgia.org
ou tél. 04 90 93 79 79

avec l’aide de Cidma et de Sycomore

Voir en ligne : Site de référence

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter