La Revue des Ressources
Accueil > Nous Sommes De Jeunes Gens Sans Aveu #01 e mercredi 19.09.12 à l’Angora / (...)

Nous Sommes De Jeunes Gens Sans Aveu #01 e mercredi 19.09.12 à l’Angora / lectures en musique avec R. Clinquart, Cheval Blanc, M. Tixier et M. Diebler

dimanche 16 septembre 2012 (Date de rédaction antérieure : 24 novembre 2017).

Première soirée d’une longue série qui accueillera, à l’Angora, 3 boulevard Richard Lenoir (Mo Bastille ou Bréguet-Sabin) chaque mois poètes, écrivains, comédiens et musiciens pour proposer des lectures, en musique le plus souvent.

Certaines de ces soirées seront dévolues à des auteurs lisant leurs propres textes par rapport à un thème ou non, d’autres évènements seront articulés autour des textes d’un seul auteur que comédiens, lecteurs et musiciens mettront en valeur.

Au programme cet automne, les merveilleux poèmes de Rodolphe Adèle, ceux de Cheval Blanc dont un recueil desdits poèmes sortira chez Bruit Blanc dans le courant du mois d’octobre 2012, enfin les magnifiques proses réunies en un recueil à paraître de Mathilde Tixier.

Et pour cette session d’ouverture, Cheval Blanc, aux textes comme au piano, touchera juste, comme toujours ; Mathilde Tixier lira également ses poèmes en prose ; Mathieu Diebler présentera des extraits de romans en cours d’écriture ; enfin, Régis Clinquart donnera à entendre des extraits d’Apologie de la viande, son premier roman paru en 1999 aux Editions du Rocher et que Stéphane Million Editeur réédite, la sortie étant programmée le le 18 octobre prochain. Au sujet d’Apologie de la viande, parmi les nombreuses critiques élogieuses que reçut le roman à sa sortie, nous retiendrons les mots forts du critique du Figaro, O. Delcroix, qui écrivit à l’époque :

« Un premier roman hurlant, comme chauffé à blanc. »
« Dès les premiers paragraphes, le récit fascine, l’écriture trouble, le style surprend, étonne, envoûte. Telle une coulée de lave incandescente, ces jets de mots rageurs, cet intolérable flot de chagrin d’amour si peu contraint… séduit. »
Pierre Escot quant à lui a dû annuler en dernière minute sa participation et ne pourra pas être de la partie cette fois-ci, contrairement à ce que l’affiche dessinée par Mathias Bresson indique. Veuillez nous en excuser.
La soirée commence à 20h30 mais l’Angora est un café et un restaurant en même temps qu’une salle de spectacle, on y boit pour pas cher et on y mange aussi très bien. Le prix d’entrée à la soirée Nous Sommes De Jeunes Gens Sans Aveu (site web en construction) est libre, à partir de 3.00 €.
A vous y voir, nombreux, curieux, et nous l’espérons ravis lorsque vous en repartirez.

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter