La Revue des Ressources
Accueil > Le cinéma de Max Linder

Le cinéma de Max Linder

mercredi 21 novembre 2012 (Date de rédaction antérieure : 19 septembre 2017).

Belle initiative que celle des Éditions Montparnasse de nous faire redécouvrir les films, en version restaurée, du grand Max Linder admiré par Charlie Chaplin qui lui doit tant.


Il était l’humour, le charme, l’élégance, et le voici de retour, un siècle après ses premiers tours de manivelle ! Dans ses films, Max Linder, incorrigible séducteur et… gaffeur souvent intentionnel, montre mille talents : il séduit les femmes, accomplit des cascades époustouflantes, excelle dans tous les sports, prend tous les risques tout en explosant les codes de la bienséance, au rythme de ses gags.

Max Linder, c’est un appel à la poésie, un grain de folie et beaucoup d’élégance. Ce dandy qui avait « l’âme d’un gavroche et la silhouette d’un prince » (Louis Delluc) a révolutionné le cinéma des années 1910, et inspiré tous les grands comiques, de Charlie Chaplin à Jacques Tati et Pierre Etaix.

Après une carrière fulgurante, un succès planétaire et une fin tragique, il tomba dans l’oubli jusqu’à ce que sa fille Maud décide de lui redonner la place qu’il mérite. Les films de ces 2 Blu-ray ont été restaurés et enfin réunis dans ce coffret pour célébrer le génie comique de Max Linder.

Blu-ray 1 - Les débuts de Max Linder

Réalisés par Max Linder

10 courts métrages mis en musique par Jean-Marie Sénia. (2 h 23) - 1910 à 1915 - N&B

Les Débuts de Max au cinéma - 1910

Max prend un bain - 1911

Max en convalescence -1911

Entente Cordiale - 1912

Max a peur de l’eau - 1912

Max et Jane veulent faire du théâtre - 1912

L’ Amour tenace - 1912

Les Vacances de Max - 1913

Max pédicure - 1913

Max et sa belle-mère - 1915

Complément

La restauration des films. (5 min)
Blu-ray 2 - En compagnie de Max Linder

Réalisé par Maud Linder, d’après trois fiLms de Max Linder. Musique de Gérard Calvi - (1 h 25) - 1963 - N&B

Après une introduction de René Clair, Maud Linder présente un subtil montage des trois chefs-d’œuvre américains de Max, Soyez ma femme, Sept ans de malheur et L’Étroit mousquetaire (1921-1922).
Complément

Entretien avec Maud Linder lors de l’émission « Cinq colonnes à la une » en 1963. (7 min)

L’Homme au chapeau de soie

Réalisé par Maud Linder. Musique de J-M Sénia - Direction d’orchestre de Carlo Savina. (1 h 33) - 1983 - Couleur et N&B

Au fil de l’œuvre de son père et en s’appuyant sur de nombreuses séquences retrouvées, Maud Linder retrace la vie de l’Homme au chapeau de soie.
Livre : Max Linder par Maud Linder (60 pages)

À travers un album de famille illustré, Maud Linder nous raconte la vie mouvementée de son père. Préface de Costa-Gavras, réalisateur et Président de la Cinémathèque française. Introduction de Pierre Etaix, réalisateur.

Voir en ligne : Site de l’éditeur

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter