La Revue des Ressources
Accueil > « Le Bleu du ciel » (Sade / Bataille / Noël) du 9 janvier au 10 (...)

« Le Bleu du ciel » (Sade / Bataille / Noël) du 9 janvier au 10 février

jeudi 6 décembre 2007 (Date de rédaction antérieure : 24 août 2017).

Dans le cadre de la programmation « Un hiver amoureux », la Maison de la Poésie présente

Le Bleu du ciel

Textes de Sade, Georges Bataille, Bernard Noël

Montage et mise en scène Claude Guerre

Avec Anne Alvaro, Julie Pouillon et Claude Guerre
et la voix de Bernard Noël

Une traversée de la poésie érotique à travers des écritures qui se croisent et s’entremêlent.
Comme un arc tendu au-dessus et au travers de l’écartèlement, Bernard Noël fait acte d’héritage permanent. Il relie Sade et les contemporains. Il jette toutes les forces d’une œuvre énorme, vive et sublime, dans la bataille de l’élan vital et de la beauté.

Maison de la Poésie de Paris - Grande salle
Du 9 janvier au 10 février 2008

Du mercredi au samedi à 21 h, dimanche à 17 h (relâche lundi et mardi)

Durée : 1 h 20

Production Maison de la Poésie de Paris

Prix des places
Plein tarif : 20 €
Tarifs réduits : 15 € (+ de 60 ans/collectivités/habitants des 3e et 4e arr./groupes d’amis) ;
10 € (- de 30 ans/dem. d’emploi/intermittents/groupes scolaires/dernier mercredi du mois/Pass Poésie)

Maison de la Poésie-Paris
Passage Molière 157, rue Saint-Martin 75003 Paris - Métro Rambuteau – Les Halles

Renseignements et location
01 44 54 53 00 (du mardi au samedi de 14h à 18h) www.maisondelapoesieparis.com

Le Bleu du ciel

Notes d’intention

Georges Bataille met en mots la grande force du monde, la puissante énergie créatrice de la sexualité. Il hérite de Sade. Mais il prend sa source aussi chez les Indiens d’Amérique. Le soleil dépense sans compter. L’amour c’est la mort. Le XXe siècle tout entier dépense l’amour sans compter. Quelle reconquête les hommes et les femmes font du jeu vital inouï de l’amour ! Échappés des hypocrisies, ils fondent un ordre du monde dont le plaisir est la religion et le désir le vertige. Georges Bataille nous conduit. À travers les poèmes, par L’Histoire de l’œil et autres récits, par L’Expérience intérieure et La Part maudite, Madame Edwarda, L’Impossible, il nous entraîne dans l’aveu majeur liberticide et scandaleux du siècle dernier : « Il n’est de meilleure voie que l’érotisme, cette ouverture entre les ouvertures pour accéder tant soit peu au vide insaisissable de la mort. Prendre le plaisir charnel pour axe de référence n’est-ce pas, en se rangeant délibérément du côté du libertinage, éliminer tout risque d’engluement dans une grandeur trop corsetée pour être la grandeur souveraine ? S’attaquer dès le départ au plus fondamental des interdits (celui qui règle et humanise le commerce animal des sexes), n’est-ce pas aussi proclamer qu’on n’atteint à la vraie morale que dans un au-delà de la morale et qu’il n’est de démarche valable qui ne soit une rupture de limite ? » (Michel Leiris)
Comme un arc tendu, Bernard Noël fait aussi acte d’héritage. Il relie Sade et Bataille jusqu’à nous. Il jette toutes les forces d’une œuvre énorme, vive et sublime dans la bataille, pardon, de l’élan vital et de la beauté : « Je voulais situer l’arrière-plan devant lequel naît l’aventure qui va changer la conception de l’érotisme pour en faire une expérience radicale : celle de l’humain confronté avec sa condition dans un vertige où l’organique et le mental se dénudent l’un l’autre et se découvrent privés justement de la raison humaine, puisque l’un ne fait qu’obéir aux mouvements de l’espèce et l’autre qu’habiller de sens une situation fondamentalement insensée. L’érotisme déchaîne une énergie dont la folle gratuité, dès qu’on en prend conscience, décape le regard de toutes les illusions qui permettent à l’homme de valoriser son destin. Tout le décor est alors emporté, non par le désespoir, mais par un afflux de vitalité dont l’éruption traverse le corps et jette de l’élan sexuel dans l’intelligence… » (Bernard Noël, L’Enfer, dit-on.)

Claude Guerre

Le Bleu du ciel

Liste des textes du spectacle

Sade

Les 120 Journées de Sodome

Georges Bataille

L’Histoire de l’œil

L’Anus solaire

L’Impossible

La Part maudite

L’Expérience intérieure

Poèmes érotiques

Ma mère

Madame Edwarda

Le Bleu du ciel

Lascaux

Le Petit

L’Archangélique

Charlotte d’Ingerville
Tous parus chez Gallimard

Bernard Noël

La Moitié du geste, Fata Morgana

Extraits du corps, Gallimard

L’Enfer, dit-on, éditions Lignes-Manifeste

Le Château de Cène, Gallimard

Vers Henri Michaux, éditions Unes

La Maladie de la chair, Petite Bibliothèques Ombres

La Chute des temps, Gallimard

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter