La Revue des Ressources
Accueil > La guerre d’Irak aura bien lieu, ou les illusions du 11 septembre

La guerre d’Irak aura bien lieu, ou les illusions du 11 septembre

lundi 27 janvier 2003 (Date de rédaction antérieure : 25 septembre 2017).

A propos d’un ouvrage d’Olivier Roy :

Paru en septembre 2002, reprenant en grande partie des interventions de juin 2002 dans un cycle de conférences, l’ouvrage d’Olivier Roy intitulé Les illusions du 11 septembre (éditions du Seuil) apporte un éclairage saisissant sur la plus brûlante des actualités.

Olivier Roy est l’auteur de nombreux ouvrages sur l’Asie centrale et l’islam politique. La voix de ce spécialiste détonne dans le concert bruyant et confus qui s’est élevé depuis les attentats du 11 septembre. Il fut par exemple, l’un des rares à annoncer l’effondrement rapide du régime des taliban, quand la mode était de prévoir un enlisement américain en Afghanistan.

Il nous rappelle dans son livre une évidence : la décision de règler son compte au régime irakien et à Saddam Hussein a été prise dès l’arrivée de Bush junior au pouvoir. L’intervention américaine aura lieu, en tout cas pour éliminer le pouvoir de Saddam Hussein. Elle n’a pas un rapport essentiel avec le 11 septembre. D’une certaine manière, les attentats ont retardé l’intervention contre l’Irak, en contraignant les Etats-Unis à agir en Afghanistan. Tout en renforçant, il est vrai, leur volonté d’intervenir au Moyen-Orient pour changer la donne stratégique.

La politique américaine est parfaitement pragmatique (ou, si l’on préfère, cynique), et n’a pas essentiellement changé depuis les attentats. Le discours idéologique sur l’islamisme et l’islam est surtout européen. Des Européens qui, héritiers de rapports coloniaux avec les populations musulmanes, et de l’idéologie de l’Occident chrétien, s’effraient d’une Turquie en voie de démocratisation qui frappe à leurs portes (Boutons l’Ottoman hors d’Europe !). Alors que les Américains soutiennent la candidature turque à l’Union européenne.

Les Américains ont décidé de remodeler le Proche et Moyen-Orient en créant un nouvel Irak. On est pour ou contre, mais c’est bien là l’enjeu. Tous les discours sur le 11 septembre et l’"internationale islamiste" ont fait perdre de vue le réalité de la politique américaine. Résultat : les spécialistes patentés, ceux-là qu’on voit sans cesse dans nos médias, ne savent plus quoi dire. En gros ils sont contre la guerre, à cause des ses conséquences, qu’ils ignorent. Mais cet unanimisme contre la guerre est confus et factice, trahissant surtout leur incompréhension des enjeux réels de la géopolitique américaine.

On trouvera également dans le livre d’Olivier Roy des développements clairs et synthétiques sur le conflit israélo-palestinien, l’antagonisme entre le Pakistan et l’Inde, les (véritables) enjeux pétroliers etc... A noter aussi une analyse du réseau "Al-Qaida" qui renverse quelques idées reçues, et des hypothèses assez inattendues sur les conséquences de la prochaine intervention en Irak...

80 pages de lucidité décapante.

Bernard Gauthier

voir aussi dans le revue le récit d’un voyage en Irak par Sophie Képès.

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter