La Revue des Ressources
Accueil > « La bestialité » de Thierry Galibert

« La bestialité » de Thierry Galibert

vendredi 23 mai 2008 (Date de rédaction antérieure : 18 octobre 2017).

Thierry GALIBERT

LA BESTIALITE

En librairie le 23 mai

Avec cet essai, l’auteur livre une étude documentée et originale sur le concept de la bestialité dont le personnage d’Antonin Artaud est le fil conducteur. Pour Artaud, la « bestialité » est une rupture dramatique avec la vie, « la perte du contact effectif avec la totalité ».

Ainsi, à travers la littérature, la politique, la philosophie, Thierry Galibert, professeur de littérature française à l’université Aix-Marseille, réfléchit sur le processus évolutif de l’Occident qui conduit à faire du monde un hôpital psychiatrique potentiel en lequel l’aliéné n’est pas celui qu’on croit.

LE LIVRE : À qui s’adresse-t-il ?

Cet ouvrage passionnera, par son approche à la fois inventive et rigoureuse, tout lecteur qui
entend savoir ce que « pensée unique » veut vraiment dire.

Le contenu :
La bestialité n’est pas la bêtise, ainsi peut-on la rencontrer dans des esprits reconnus, tels André
Breton et Jean-Paul Sartre. Elle affecte l’intelligence, et conduit à penser à contre bon sens, le
plus souvent avec suffisance.
Pour la cerner, l’auteur prend le parti de s’appuyer sur Antonin Artaud qui fut à la fois le plus
grand pourfendeur de la bestialité et sa victime emblématique.
A la suite de Marx qui la découvre en Victor Hugo, Antonin Artaud traque la bestialité dans la
modernité occidentale, notamment dans le surréalisme.
Avec Nietzsche, il constate que le processus évolutif de l’Occident conduit à transformer le
monde en hôpital psychiatrique potentiel en lequel l’aliéné n’est pas celui qu’on croit.

L’écriture :
La rigueur de l’approche universitaire se laisse imprégner peu à peu – et en pleine connaissance
de cause – par la démesure de son sujet. L’écriture court sur cette ligne de crête et le lecteur
complice la suit, assistant au spectacle jubilatoire d’une pensée qui se développe.

L’AUTEUR

Thierry Galibert est professeur de littérature française à l’Université Paul Cézanne/Aix-Marseille
III, spécialiste de la poésie française du XIXe et du début du XXe siècle. Directeur de collections
chez plusieurs éditeurs, et en particulier de la collection Archéologie de la modernité aux éditions
Sulliver, il est aussi co-fondateur du Centre des Ecrivains du Sud.

À SOULIGNER

La pensée d’Antonin Artaud, écrivain né à Marseille, est ici approfondie et prolongée par un
chercheur marseillais. Auteur de nombreux articles et d’essais sur ce thème, Thierry Galibert a
aussi dirigé le colloque consacré à Antonin Artaud, écrivain du Sud.

Voir en ligne : Editions Sulliver

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter