La Revue des Ressources
Accueil > Jean Giono & Harry Martinson : Écrivains du peuple, écrivains contre la (...)

Jean Giono & Harry Martinson : Écrivains du peuple, écrivains contre la guerre (Marseille)

samedi 4 février 2006 (Date de rédaction antérieure : 24 septembre 2017).

LIBRAIRIE L’ODEUR DU TEMPS - le 3 février à 19 h
35 rue Pavillon - 13001 Marseille - 04 91 54 81 56

Présentation autour d’un verre du numéro 5 de la revue Marginales, La Littérature à la place des yeux (éditions Agone) en présence des intervenants à la journée du samedi 4 février.
http://agone.org/revuemarginales/marginalesn5/

— 
BIBLIOTHÈQUE DE L’ALCAZAR - le 4 février de 14 h à 19 h
58, cours Belsunce - 13001 Marseille - 04 91 55 90 00

Jean Giono & Harry Martinson
Écrivains du peuple, écrivains contre la guerre

En tissant des correspondances entre le Provençal Jean Giono (1895-1970) et le Suédois Harry Martinson (1904-1978), deux écrivains issus du peuple qui ont témoigné de manière critique de leur temps, se trouve posée l’affirmation de l’écrivain portugais Miguel Torga selon laquelle « l’universel, c’est le local moins les murs ».
À l’occasion de l’exposition « Le cinéma de Jean Giono », une journée de rencontre est proposée à la Bibliothèque de Marseille le 4 février 2006 autour de deux thèmes : « littérature prolétarienne », « littérature, pacifisme et engagement politique ». Cette rencontre réunit des universitaires et des lecteurs attentifs des oeuvres de Jean Giono et de Harry Martinson et donne lieu à la publication d’un numéro de la revue Marginales (éditions Agone).

Samedi 4 février 2006 à L’Alcazar (cours Belzunce)
Salle de conférence de 14h à 19h.

14 h - Littérature prolétarienne

Philippe Geneste, (professeur, rédacteur de la revue Marginales)
Harry Martinson et l’écriture prolétarienne
Jérôme Meizoz, (écrivain, université de Lausanne)
Jean Giono et la langue parlée

16 h 30 - Littérature, pacifisme et engagement politique

Nicolas Offenstadt, (historien, université Paris 1)
Militer pour la paix d’une guerre à l’autre (1914-1939), la position de Jean Giono
François-Noël Simoneau, (traducteur)
Réfraction de la guerre froide en littérature, l’exemple d’Aniara de Harry Martinson.

Animation des débats :
Samuel Autexier (secrétaire de la revue Marginales)

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter