La Revue des Ressources
Accueil > De nouvelles écritures video #2 // Pacôme Thiellement et Thomas Bertay (...)

De nouvelles écritures video #2 // Pacôme Thiellement et Thomas Bertay (Angoulême)

vendredi 8 avril 2011 (Date de rédaction antérieure : 22 juin 2017).

Vendredi 8 avril · 19:00 - 23:00

centre Databaz - 100, rue du Gond - Angoulême

19h - Pacôme Thiellement - rencontre et présentation de son dernier essai
"Les mêmes yeux que Lost", éditions Léo Scheer, 2011.

"La fiction sait ce que la réalité ne fait que sentir. L’Occident a répandu ses ténèbres sur le reste de la Terre. Et la série Lost ne se contente pas d’en dresser le portrait le plus complet ; elle met également en scène la quête d’un nouveau pôle d’orientation, qui passe par la compréhension de nos conditionnements et déterminations, l’interprétation symbolique unificatrice et la naissance d’un regard parfait qui intègre et dépasse tous les conflits. Dans cet essai, l’auteur démontre que la série Lost, à mi-chemin du projet tout public et de la narration complexe, en dépassant le clivage historiquement connu du grand récit mythique et de la fiction d’avant-garde, ouvre de plain-pied l’art du XXIe siècle. Sont mis à contribution, entre autres, Sohrawardî, René Guénon, Henry James, René Daumal et Twin Peaks pour produire le ta’wîl de Lost : une exégèse qui soit également un exil de notre prison occidentale."

20h30 - "LE DISPOSITIF, des Morceaux d’Hommes" de Pacôme Thiellement et Thomas Bertay - projection (durée : 1h08)
suivie d’une discussion avec les auteurs.

"Le Dispositif est un programme vidéo d’orientation, d’explicitation et de conditionnement composé de 52 films de durée variable.
Des Morceaux d’Hommes, est un sous-programme interne à ce Dispositif d’ensemble et présente les épisodes 22, 44, 45, 47 & 49 successivement dénommés Le Mât, La Tempête, Les Feuilles mortes, La Seconde Mort & Le Peuple des Hommes Reconstitués.

Conséquence paradoxale de la globalisation, la fragmentation interne à l’humain est un processus s’étalant tout au long des temps modernes. Ce phénomène est couramment rapproché par les spécialistes de l’Inde, de l’ère de la déesse Kali (Kali Yuga). Ils peuvent y voir se manifester une forme d’auto-anthropophagie passant le plus souvent par la découpe de soi-même en objets-fétiches.

Les symptômes sont nombreux : Développement pandémique des personnalités multiples, projets de tabula rasa psychologiques du Dr. Cameron, apparition chaotique et simultanée des serials killers et des chaînes de restauration rapide, ou encore l’ubiquité métastatique des stars qui ne savent plus très bien où leur être se trouve lorsque les plus brillantes d’entre elles se posent encore la question (dans des affiches, des téléviseurs, des cerveaux humains ou des disques durs ?)

Dans le monde contemporain, un homme n’apparaît jamais que par morceaux. Le Dispositif produit dans vos yeux un courant électrique qui se propose de réagencer la multitude éparpillée de morceaux d’hommes pour faire jaillir en vous, la Seconde Mémoire."

Le Dispositif est produit par Sycomore films

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter