La Revue des Ressources
Accueil > Cycle de conférence : Les festivals d’art contemporain en Afrique (EHESS- (...)

Cycle de conférence : Les festivals d’art contemporain en Afrique (EHESS- Paris)

mercredi 14 décembre 2005 (Date de rédaction antérieure : 14 août 2017).

Les festivals d’art contemporain en Afrique (EHESS)
Eloi Ficquet (maître de conférence) avec Cédric Vincent
2e et 4e mercredi du mois, 13h à 15h, salle 11, 105 boulevard Raspail, Paris 6e
(M° Notre Dame Des Champs)

Depuis la fin des années 1980, l’espace artistique international s’est
reconfiguré autour de la mise en place de « gisements d’artistes », en
Amérique du Sud, Asie, Océanie et Afrique. L’émergence de ces pôles a été
portée par des événements prescripteurs et des rituels de légitimation sous la
forme d’expositions biennales. Calquées sur le modèle de la Biennale de Venise,
encouragées par le succès de celles d’Istanbul, ou de Sao Paulo, ces
manifestations ont rapidement acquis une importance artistique et médiatique
considérable. En Afrique, ces biennales se sont multipliées de ville en ville,
touchant principalement les capitales. Les plus importantes ont assigné à
l’Afrique un rôle central, mais à titre temporaire, dans la configuration
désormais multipolaire et itinérante du monde de l’art.

S’écartant du registre interprétatif, selon lequel l’intégration de l’Afrique
dans le partage esthétique du monde est usuellement questionné, ce séminaire
vise à étudier les dispositifs festivaliers dans leurs dimensions les plus
concrètes : sociale, économique, géographique, temporelle, politique... De
cette façon, leur dimension proprement artistique pourra être observée avec des
perspectives généralement absentes des comptes-rendus d’exposition et des études
sur la question, qui s’intéressent plus aux images et aux représentations,
qu’aux structures et aux fonctionnements. Le regard sera aussi porté sur les
grands festivals internationaux qui ont eu lieu en Afrique au lendemain des
indépendances, et qui portaient tous les espoirs de mise en place d’une scène
culturelle panafricaine. En dépit de l’effondrement des idéologies qui
soutenaient ces projets, leur ambition a été relayée dans les discours de
promotion des biennales actuelles.

Programme :

14 décembre : Paul Ardenne « le phénomène Biennale »

11 janvier : N’Goné Fall et Rémy Sagna « dialogue autour de la Biennale de Dakar
 »

25 janvier : Abdellah Karroum « l’échec du festival de Casablanca »

22 février : Florence Alexis « festivals en Afrique : la question du financement
 »

8 mars : à définir

22 mars : Simon Njami

29 avril : à définir

10 mai : à définir

24 mai : dernière séance

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter