La Revue des Ressources
Accueil > Alerte Al Dante

Alerte Al Dante

mercredi 18 octobre 2006 (Date de rédaction antérieure : 19 août 2017).

Nous ne supportons pas la fin d’un éditeur : un goût de mort remonte sur les livres que nous avons de cet éditeur dans notre bibliothèque, et nous rejoint.

Nous nous étions mobilisés l’an passé pour la belle collection Poésie de jean-Michel Place. Nous apprenons qu’Al Dante en est réduit au tribunal de commerce.

Al Dante qui fêtait ses dix ans en juin dernier. Al Dante qui a à son catalogue des démarches exigeantes et rares comme Philippe Beck, qui honore la mémoire si vive d’auteurs comme Christophe Tarkos. Qui prend des risques avec de jeunes écrivains singuliers comme Gwenaëlle Stubbe, les mythes de Véronique Pittolo, ou accueille les voix hurleuses de Prigent ou Pennequin.

Dans les jours à venir, oubliez les book crossing martelés par la SNCF, oubliez les pompes nationales de Lire en fête : chez votre libraire, achetez du Al Dante. Au moins, ces livres-là seront préservés, honorés. Ils ne seront pas lâchés aux vautours, ou aux liquidateurs que nommera le tribunal...

Al Dante n’a pas fait d’excès qu’on sache : ni de locaux, ni d’à-valoirs, ni de coups publicitaires. Rien qu’un travail de fond, sur des livres exigeants. Dix ans durant, avec déjà, il y a deux ans, une alerte. On se dit qu’en région, Al Dante aurait bénéficié de l’appui d’un CRL, on ne les aurait pas laissés aller dans le mur libéral.

Dans leurs nouveautés, Dante (l’Alighieri, cette fois) traduit par Stéphane Bérard, Julien Blaine, Christophe Fiat. Dans leur catalogue, Patrick Beurard-Valdoye (son Diaire : un collector), Raymond Federman, Gleize, Heidsieck, Isidore Isou : bien sûr, bien sûr, tous ces noms les tribunaux de commerce chez nous ils savent par coeur. Ils seront conscients de l’importance...

Des fois, on en a marre...

 Visiter le site Al Dante : http://www.aldante.net/

Lire en particulier la page arts et écritures indociles http://www.aldante.net/pages/present.htm#top de Laurent Cauwet. Ça explique tout, le mot indocile ?

 Courrier de soutien possible, mais pas de meilleur soutien que rafler dans les librairies tout ce qu’il y a d’Al Dante en stock, ou de commander tant qu’il est temps, au moins les noms cités plus haut...

Voir en ligne : François Bon

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter