La Revue des Ressources
Accueil > 6ème Cavalcade de Ph. Heumann et du Cercle Pan ! : à pas de chat sur (...)

6ème Cavalcade de Ph. Heumann et du Cercle Pan ! : à pas de chat sur l’épaisse moquette d’un son brut

dimanche 6 février 2011 (Date de rédaction antérieure : 24 novembre 2017).

>>>C’est un hiver qui n’en finit pas d’une année qui commence de façon bien étrange, avec ces révolutions auxquelles personne n’eut osé rêver au soleil et, au nord, les yeux prolétaires rivés à leurs pompes glacées, le monde à l’envers, qui ne va pas comme il faut ni comme il faudrait, va-t-il, d’ail...leurs ?<<<

///>

>L’artiste devant démêler, c’est son objet autant que sa raison d’être, le Cercle Pan ! et Philippe Heumann en a invité une palanquée pour cavaler à pas veloutés de gros matoux sur l’épaisse moquette de l’époque qui s’enfuit ou qui nous arrive, qui peut le dire, en demeurant sérieux, en levant la main droite, en disant Je le jure ? Personne et pourtant, un nombre va s’y essayer le dimanche 06 février 2011 en cet Angora que nous chérissons maintenant, salon à l’ancienne, chaleureux, cuirs, boiseries, poutres, retrouvez-vous à la maison Angora à partir de 18h30 pour des sets hétéroclites, comme toujours, et veloutés, comme jamais.

/

>>Sur les pointes, c’est Jean DUBOIS qui devrait ouvrir le bal suave, "concourant" dans une catégorie bien représentée ce dimanche : les hommes seuls avec leur/s instrument/s : DELANEY BLUE, son rock’n roll légendaire et que nous n’oublierons jamais, même lorsque nous serons si vieux et à l’article de notre fin, JOEY REDUCER, mythique chanteur/guitariste de nombre de météores nationales des dures 80’s, LAMINE, la voix brisée sauvant le verbe vivant et tenace, brûlant. Mais d’autres viendront en groupe, des animaux, toujours, LA FELINE, son nouveau EP, sa pop rock western, en vérité la voix cristalline de sa panthère rendant inclassable ce tout si touchant. PYGMY JONHSON, destructeur de mythologies par le sourire et le clin d’oeil et producteur d’une musique pleine à craquer de magnifiques images et d’autres drôles, comme une sorte de festival de films de pays nordiques, l’humour, la noirceur, la mélancolie vraie, vraie ? Enfin le saxophone fou de Quentin sur les machines oscillantes entre beauté céleste et hâchures de la machine de Gwen et Dan, DANVIL QWEN... So what ? Seuls Michel Seuls peut faire la synhèse de ses instruments fous, ses étrangetés sonores, ses appels pour un lendemain non pas silencieux mais à l’écoute d’un monde sonore inédit, toujours inédit.

/

>>>Quant aux mots, nous avons constitué une belle équipée : sous le haut patronage de Pierre HENRI, le Théâtre, le Geste, la Voix, le Rire, la Salubrité Publique où l’Anti-Société telle qu’elle se vit là pleine de soldes et de maniements ministériels si farouches qu’on les dirait vrais attouchements corporels, Regina BLAIM, ses performances chaque fois renouvelées, la beauté brute et si émouvante d’un CHEVAL BLANC enfin de retour parmi une de ses familles, le Cercle Pan !, PETITE PLUME, MATHIEU DIEBLER et MATHILDE TIXIER de retour aussi tous trois avec d’autres phrasés, d’autres suspens, des ponctuations peut-être jamais écrites. Et puis, toujours sous le patronage du Grand HENRI, et sous celui d’HEUMANN le touche-à-tout magicien, PIERRE TRIBOULET revisitera la Cavalcade après avoir inauguré le cycle, en 2010, avec un set dont certains ne se sont pas encore remis - on les voit, le matin, dans le métropolitain, riant seuls, ils ont vu TRIBOULET Pierre les trimballer lors de la première Cavalcade, demandez-leur, et s’ils vous envoient paître, c’est qu’ils n’ont plus que honte d’un rire qui ne peut s’éteindre.

/

>>>>Quant aux images, Mathilde TIXIER tiendra le mur avec une nouvelle série de portraits au fusain, quand Magali BRIEN lui rendra la pareille avec ses dessins secs et si graphiques. Vous en aurez, nous en aurons, pour l’argent que nous n’avons guère. Mais tout leur travail sera à vendre, et vous pourrez l’acheter beaucoup moins cher qu’en galerie, c’est qu’il s’agit d’y songer.

/

>>>>>L’entrée de la 6ème Cavalcade de Ph. Heumann et du Cercle Pan ! comme toujours sera libre, une petite majoration revenant aux artistes sera appliquée aux consommations et le programme commencera à l’heure, 18Hh30, dimanche 06 février 2011 à l’Angora, ses gens charmants, 3, boulevard Richard Lenoir, Paris 3 (Mo Bastille ou Ledru-Rollin) et finira vers 1h. A dimanche. Sans rémission.

Voir en ligne : http://panblog.typepad.com/

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter