La Revue des Ressources
Accueil > 5e édition du festival Regards croisés (Grenoble) consacré au Théâtre de (...)

5e édition du festival Regards croisés (Grenoble) consacré au Théâtre de l’ex-Yougoslavie

lundi 23 mai 2005 (Date de rédaction antérieure : 28 juillet 2017).

Le comité de lecture de "Troisième Bureau" réunit des comédiens, des écrivains, des professionnels du livre, des universitaires, des scénographes pour défendre un théâtre résolument contemporain de celles et ceux qui l’écrivent, le mettent en scène, le jouent, le lisent, le regardent. Un théâtre critique, objecteur, offensif, conscient des tâches que lui assigne une époque simultanément en proie à l’infantilisation consensuelle, au cynisme néo-libéral et au carnage économique.
Pour préparer cette saison, nous avons lu de très nombreuses pièces venues d’Albanie, Bosnie-Herzégovine, Croatie, Macédoine, Serbie-Monténégro et Kosovo, Slovénie... ou écrites par des auteurs vivant à l’étranger.
Chaque texte est lu par au moins deux lecteurs. Le comité se réunit régulièrement pour discuter et analyser les pièces collectées auprès des auteurs, des traducteurs, des éditeurs et d’autres comités.

2004/2008 ”Des Balkans à la Baltique”

Après les nouvelles dramaturgies autrichiennes (2001), françaises (2002), algériennes (2003), irlandaises (2004), nous souhaitons ouvrir nos regards et nos réflexions à cette partie de l’Europe qui s’étend ”des Balkans à la Baltique”.

Vaste région qui, depuis de nombreuses décennies, est au cœur des grands bouleversements politiques que connaît l’Europe, ne serait-ce qu’à considérer la période de l’immédiat après guerre à nos jours et plus particulièrement ces quinze dernières années. Vaste voyage qui, durant ces quatre années que nous lui consacrerons, nous permettra de découvrir la nouvelle écriture théâtrale européenne, de mieux connaître, et faire connaître au travers de ces écritures dramatiques, les questionnements de ces sociétés et de développer de multiples échanges avec les hommes et les femmes de ces différents pays, tout à la fois dans et aux portes de l’Europe.

Nous débutons ce parcours par le Sud-est européen, et plus particulièrement par les pays de l’ex-Yougoslavie – Bosnie-Herzégovine, Croatie, Macédoine, Serbie-Monténégro et Kosovo, Slovénie – avant de poursuivre l’an prochain avec la Grèce, l’Albanie, la Turquie, la Roumanie et la Bulgarie. Mosaïque complexe d’histoires, de cultures, de langues, d’où parviennent, depuis plus de dix ans, des images et des récits de guerres interethniques, de massacres, de violences insupportables, générant dans notre société incompréhension, interrogation, compassion, voire rejet, et où règne aujourd’hui encore une paix plus que précaire.
Pour entreprendre ce voyage auquel nous convions publics et professionnels, nous avons travaillé avec des ”chercheurs” du théâtre, guidés par l’amour irraisonné de l’inconnu, qui ont permis de lever un coin de voile sur les écritures de ces pays. Il faut saluer l’important travail mené par Marianne Clévy et Dominique Dolmieu, accompagnés de Milos Lazin et de l’ensemble des traducteurs qui, à l’initiative de la Maison Antoine-Vitez, ont rédigé le cahier ”de l’Adriatique à la mer Noire” consacré aux dramaturgies des Balkans.
Il nous appartient, artisans du théâtre, de prendre des initiatives ”aventureuses” pour provoquer l’échange et la confrontation et sortir de notre jardin hexagonal, où l’on manifeste de l’intérêt aux auteurs ”vivants” qu’après leur mort. Et constater comme Jacques Lacarrière que ”en lisant ces textes, si forts, insolites, et merveilleusement insolents, nous n’avons cessé de nous dire en pensant à tous ces auteurs : leur histoire collective est une série de catastrophes, leurs espérances un défilé d’abîme, leurs loisirs une suite de soûleries mais ils ont quelque chose à dire, déclamer, dénoncer, moquer, crier, défier. Leurs désespoirs, leurs drames, certes, ne sont pas nouveaux sous le soleil – surtout celui de ces pays – mais ils sont traduits dans une langue si expressive, neuve et nue, que leur message est on ne peut plus clair : si le mensonge du monde est dans les coulisses de l’histoire, la vérité de l’homme est sur la scène.”

Les Balkans ne sont pas la poudrière de l’Europe, mais le baromètre du Vieux Continent qui, le visage tourné vers l’avenir, s’est mis à rajeunir. L’Europe existe tant qu’elle est présente dans les Balkans. L’inverse est tout aussi vrai. La civilisation occidentale existe tant que règne la tolérance dans les métropoles éclatantes, les villages et villes perdus... Soyons comme un nouvel Orphée qui, conduisant Eurydice par la main, du royaume des morts à celui des vivants, résisterait au désir de la regarder et ne l’abandonnerait pas à Hermès.
Vidosav Stevanovic

FESTIVALREGARDSCROISÉS
DRAMATURGIES CONTEMPORAINES
{{}}
Bosnie-Herzégovine
Croatie
Serbie et Monténégro
France

23 > 28 mai 2005
Théâtre Le Rio à Grenoble

”Regards croisés”, c’est l’envie de faire s’interpeller les textes, les langues, les cultures. C’est le désir de croiser nos pratiques avec des auteurs et des artistes vivant des réalités tout à la fois proches et différentes. C’est concevoir le lieu théâtral comme un lieu de vie – continuité des espaces dévolus aux lectures, rencontres et représentations : accueil, café, librairie, scène.

Avec cette nouvelle édition, le public pourra découvrir, mises en lecture, des pièces traduites du
bosniaque , du croate et du serbe , rencontrer les auteurs invités, les auteurs français ”associés” et les traducteurs au Café des auteurs . À noter également, Le Prix des lycéens par les élèves de 1e littéraire du Lycée Marie-Curie, L’Atelier contemporain par les élèves des classes d’Art dramatique du C.N.R. de Grenoble, La Gazette du festival par les étudiants du Master de théâtre européen de l’Université Stendhal et la librairie des auteurs en partenariat avec les éditions L’Espace d’un Instant, la librairie Bonnes Nouvelles et Le Square librairie de l’Université.

Les auteurs invités
Almir Imsirevic, Abdulah Sidran (Bosnie-Herzégovine)
Slobodan Snajder, Asja Srnec Todorovic (Croatie)
Milena Markovic, Biljana Srbljanovic, Vidosav Stevanovic (Serbie)

Les auteurs français associés
Enzo Cormann
, Sarah Fourage, Fabrice Melquiot, Jean-Yves Picq, Mohamed Kacimi

Les invités du festival
Michel Bataillon, Milos Lazin, Darinka Nikolic, Mireille Robin, Laurent Muhleisen, Ubavka Zaric

Les textes présentés (sous réserve de modifications)


J’ai laissé mon cœur à Zvornik

de Abdulah Sidran
traduit du bosniaque par Mireille Robin
Texte inédit.

Purification ethnique
de Vidosav Stevanovic (1994)
traduit du serbe par Mauricette Begic
Texte inédit

Le Diable des Balkans
de Almir Imsirevic (1998)
traduit du bosniaque par Mireille Robin (2002)
Éditions l’Espace d’un Instant, 2004

Bienvenue à Yummi-Ice
de Asja Srnec Todorovic
(traduction en cours)
Texte inédit présenté pour la première fois en France dans le cadre du festival ”Regards croisés”

Puisse Dieu poser sur nous ce regard - Rails
de Milena Markovic
traduit du serbe par Mireille Robin
(traduction en cours)
Texte inédit présenté pour la première fois en France dans le cadre du festival ”Regards croisés”

La trilogie de Belgrade
de Biljana Srbljanovic
traduit du serbe par Ubavka Zaric
avec la collaboration de Michel Bataillon
L’Arche Éditeur, 2001

Le cinquième évangile
de Slobodan Snajder (2003)
traduit du croate par Ubavka Zaric,
(traduction en cours)
Texte inédit présenté pour la première fois en France dans le cadre du festival ”Regards croisés”

AVANT PROGRAMME (sous réserve de modifications)

Théâtre chaque jour à 12h30 du mardi 24 au samedi 28 (sous réserve)
Plus qu’à un spectacle, c’est à des travaux d’acteurs que nous convions le public chaque jour entre midi et deux avec les comédiens du collectif Troisième bureau. Notre souhait est de partager avec le public l’envie d’être au plus près de l’acteur et de son travail, dans un dispositif scénique particulier, où la table de lecture devient plateau de jeu. Travail donc, où il sera plus question d’ébauche que du formatage d’un objet fini. (Choix en cours).

Lecture chaque soir à 19h30
Chaque soir en présence des auteurs invités, des auteurs français associés et des traducteurs, lecture de pièces autour de la ”grande table” par les comédiens du collectif Troisième bureau et un collectif de la région Rhône-Alpes que nous associons au festival – la Énième compagnie.

Café des auteurs chaque soir à 21h30
Rencontre publique avec les auteurs invités, les auteurs français associés et les traducteurs, sur les pièces présentées. Débat animé par Mireille Losco, maître de conférence à l’Université Grenoble 3.
En clôture du festival le samedi 28 mai, rencontre publique avec les auteurs, les traducteurs et Milos Lazin autour du thème de la nouvelle écriture théâtrale.

L’Atelier contemporain samedi 28 à 14h30
Intégrer les élèves comédiens à notre processus de travail et de recherche, tel est le but de ”L’Atelier contemporain avec les élèves de cycle 2 des classes d’Art dramatique du Conservatoire National de Région de Grenoble. Ils présenteront en lecture publique la pièce de Biljana Srbljanovic ”La Trilogie de Belgrade”

Le Prix des lycéens
Deux classes de 1e littéraire du lycée Marie-Curie d’Échirolles viendront défendre en public et en présence des auteurs et des traducteurs un texte qu’ils auront choisi suite à leur lecture, analyse et discussion de huit pièces en ”comités de lecteurs lycéens”. C’est le ”Prix des lycéens”.

La Gazette du festival
La Gazette c’est, chaque jour, quatre pages sur l’actualité du festival, rédigées par les étudiants du Master de théâtre européen de l’université Stendhal. Leur implication dans le festival fait suite à leur participation à plusieurs séances de comité de lecture sur les pièces présentées au festival.

La Librairie des auteurs
En partenariat avec les éditions L’Espace d’un Instant, la librairie Bonnes Nouvelles et Le Square Librairie de l’Université.

Lectures publiques [Entrée libre]

En préparation du festival ”Regards croisés”, Troisième bureau organise six rendez-vous de lectures au café restaurant La Frise pour permettre au collectif et à l’assistance que nous convoquons, de faire un premier parcours de découverte de ces dramaturgies.

lundi 8 novembre 2004 à 20h
Histoires de familles
de Biljana Srbljanovic, 1998
Traduit du serbe par Ubavka Zaric
avec la collaboration de Michel Bataillon
L’Arche Éditeur, 2002

lundi 13 décembre 2004 à 20h
Mariages morts
de Asja Srnec Todorovic, 1988
Traduit du croate par Tatjana Acimovic
Édition Les Solitaires Intempestifs, 1998

lundi 10 janvier 2005 à 20h
Le Professionnel
de Dusan Kovacevic
Traduit du serbe par Anne Renoue et Vladimir Cejovic
Édition L’Age d’Homme, 2000

lundi 14 février 2005 à 20h
Si c’était un spectacle
de Almir Imsirevic
Traduit du bosniaque par Mireille Robin
Édition L’Espace d’un instant, 2004
(Puis les lundis 14 mars et 11 avril 2005)

Voir en ligne : Troisième bureau

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter